Colloque sur la foresterie communautaire
2012-03-12

Colloque sur la foresterie communautaire

Développer des outils et une expertise locale pour soutenir nos communautés


Puisqu’on entend souvent parler, ces temps-ci, de forêts de proximité et de foresterie communautaire, Forêt modèle du Lac-Saint-Jean (FMLSJ) a organisé, le vendredi 9 mars dernier, un colloque pour diffuser ses résultats de recherche sur le sujet, mais également réunir, autour de ces nouveaux enjeux, l’ensemble des acteurs intéressés. C’est une soixantaine de personnes du milieu régional, mais aussi de l’extérieur de la région, qui ont pris part à l’événement.  Ce colloque d’une journée a permis à FMLSJ d’exposer le travail qu’elle fait depuis déjà quelques années pour développer des outils et mettre en place des projets pour soutenir les communautés dans l’exploitation et l’aménagement de projets de foresterie communautaire et de forêts de proximité. Des modèles innovants en faveur d’une prise en charge de la forêt par les communautés ont été présentés, modèles présents depuis plus de 15 ans au Lac-Saint-Jean, soit l’Agence de gestion intégrée des ressources et la Coopérative de solidarité forestière de la Rivière-aux-Saumons, deux des principaux collaborateurs de FMLSJ.

 

Le vice-président de FMLSJ, M. Jacques Asselin et le directeur général, M. Serge Harvey.

 

« Comme la gestion d’un projet de foresterie communautaire amène beaucoup d’incertitudes au plan financier, car elle engendre d’importantes responsabilités pour les communautés, il devient essentiel pour ces dernières de se doter d’outils spécialisés permettant d’évaluer le plus justement possible la viabilité financière et les retombées socioéconomiques de tels projets », d’affirmer le directeur général de FMLSJ, M. Serge Harvey. « C’est exactement l’objectif de l’Outil de planification financière et d’analyse des impacts économiques du secteur forestier dans le cadre d’un projet de foresterie communautaire, qui a été présenté aujourd’hui. »

De plus, il n’existe aucun outil de planification permettant de faire efficacement un aménagement écosystémique et une gestion intégrée des ressources des territoires forestiers communautaires du Québec. L’objectif du projet Outils informatiques et géomatiques pour l’aménagement écosystémique est donc de développer de tels outils et la première phase consistait à évaluer les besoins et cibler les technologies nécessaires pour le faire.

En après-midi, avant des ateliers sous forme de tables rondes sur différents sujets touchant de près la foresterie communautaire, c’est le professeur titulaire au Département des sciences du bois et de la forêt de l’Université Laval, M. Luc Bouthillier, qui est venu présenter aux participants l’évolution des différentes formes de forêts de proximité, l’importance d’impliquer les communautés locales, mais surtout d’établir des réseaux d’échange et de partage. « La foresterie communautaire permet la participation des habitants d’une communauté aux efforts d’aménagement d’une forêt environnante afin d’en tirer des bénéfices communautaires et sociétaux. Elle doit permettre le maillage de différentes visions et surtout le réseautage. C’est correct de faire des erreurs, l’important, c’est de ne pas les répéter. »

 

Le professeur Luc Bouthillier

Forêt modèle du Lac-Saint-Jean tient à remercier les principaux collaborateurs à l’organisation de ce colloque, dont les émissions de gaz à effet de serre ont été compensés en plantant 28 arbres : l’Agence de gestion intégrée des ressources, l’UQAM, le Centre de géomatique du Québec, les Consultants forestiers DGR inc., Carbone Boréal, le Conseil des Montagnais du Lac-Saint-Jean et la Coopérative de solidarité forestière de la Rivière-aux-Saumons.

Rappelons que la mission de Forêt modèle du Lac-Saint-Jean est de mettre en commun l’expertise et les connaissances de tous afin de trouver des opportunités communes qui permettront de développer et mettre en valeur les ressources du milieu forestier, pour que l’on puisse continuer à vivre de la forêt, autrement. Regroupant les MRC du Domaine-du-Roy et de Maria-Chapdelaine ainsi que le Conseil des Montagnais du Lac-Saint-Jean, Forêt modèle permet de créer des activités et des projets de recherche et de développement pouvant mener à de nouveaux modèles de mise en valeur des ressources du milieu forestier et à des emplois durables en forêt.  En somme, à travers ses activités de recherche, d’expérimentation et de communication, Forêt modèle développe, par la concertation, des outils, des connaissances et des compétences permettant aux communautés de promouvoir et d’intégrer de nouvelles pratiques, ainsi que d’innover dans la mise en valeur de leur territoire forestier. 

« Retour
Nouvelles

» Toutes les nouvelles