Exporter notre savoir-faire pour contribuer au développement des communautés forestières camerounaises
2011-11-08

En 2008, FMLSJ, par le biais de son Bureau de coopération forestière internationale (BCFI), a initié un partenariat avec le Réseau africain des forêts modèles, dont les deux forêts modèles camerounaises de Campo Ma’an et Dja et Mpomo, afin d’échanger nos connaissances pour le développement social, culturel et économique de nos communautés forestières respectives.

En ce sens, du 29 septembre au 21 octobre 2011, Forêt modèle du Lac-Saint-Jean (FMLSJ) a reçu Madame Hélène Eboto, membre de l’exécutif de la Forêt modèle de Campo Ma’an au Cameroun et Fondatrice de la Plateforme des femmes, afin de lui présenter les projets en cours sur notre territoire et échanger sur les expériences et expertises qu’il serait possible d’adapter aux forêts modèles camerounaises.

M. Serge Harvey, directeur général de FMLSJ, et Mme Hélène Eboto.Accompagnée de la présidente de FMLSJ et de son directeur général, Mme Colette Robertson et M. Serge Harvey, Mme Eboto a pu visiter les sites de plusieurs projets mais surtout rencontrer des dizaines de personnes, chercheurs, chargés de projets, collaborateurs et partenaires de FMLSJ. Elle a pu, entre autres, visiter l’Association du Parc Sacré de Mashteuiatsh ainsi que le site de transmission culturelle ilnu, le centre de transformation des champignons forestiers à Normandin, la Coopérative forestière de Girardville qui transforme les produits forestiers non-ligneux et le Cégep de Saint-Félicien et ses formations dans le domaine forestier et agroalimentaire.

FMLSJ a également permis à Mme Eboto de participer à plusieurs activités telles que la Journée mondiale de la femme rurale et la Journée mondiale de la femme autochtone, en compagnie de divers comités de femmes, l’identification de plantes médicinales avec un aîné de la communauté autochtone et le transfert culturel des techniques de la petite chasse (perdrix et lièvre) aux jeunes ainsi qu’au rassemblement d’automne dans le cadre des festivités entourant la chasse aux petits et aux gros gibiers.

Le séjour de Mme Hélène Eboto à la FMLSJ a donc permis, à travers l’échange de savoirs, d’approfondir les connaissances sur nos projets et nos expériences en plus de développer une synergie plus forte entre nos communautés. Mme Eboto est repartie au Cameroun avec des idées de projets concrets  et des possibilités de collaboration des plus intéressantes. Cette visite permettra peut-être que le Cameroun ait ses propres sites de transmission culturelle, que les deux forêts modèles camerounaises mettent en place des unités de transformation des produits forestiers non-ligneux en huiles essentielles, que les autochtones des deux pays collaborent et se visitent davantage… bref, c’est aussi par l’échange et le partage que nous contribuons à la gestion intégrées de nos ressources, ici et ailleurs!

« Retour
Nouvelles

» Toutes les nouvelles