Valorisation de champignons de la forêt boréale par l’étude de leur composition chimique et de leurs activités anti-inflammatoire, immunostimulante et anticancéreuse
2012-11-20

 

Le laboratoire LASEVE de l’UQAC, FaunENord et la Coop de solidarité forestière de la Rivière aux Saumons s’associent dans un important projet de recherche sur la valorisation des champignons forestiers de la forêt boréale par l’étude de leur composition chimique et de leurs activités anti-cancéreuse, anti-inflammatoire et imunnostimulante. Le projet comporte aussi un important volet de caractérisation écologique des champignons forestiers, réalisé dans le Nord-du-Québec par l’équipe de FaunENord et au Lac St-Jean par la Coop de solidarité forestière de la rivière aux Saumons. Ces travaux de caractérisation écologiques, qui font suite à des premières études réalisées dans le Nord-du-Québec par FaunENord,  permettront de mieux comprendre les conditions optimales de croissance pour nos espèces de champignons forestiers. Ces travaux permettront également de vérifier la présence de différences dans la composition chimique et dans certaines propriétés, telle la durée de conservation et la concentration en ingrédients actifs  des champignons forestiers nordiques, selon  leur localisation géographique. 

L’équipe du Laboratoire LASEVE, sous la direction des Drs Jean Legault, pharmacologiste et André Pichette, chimiste évaluera la composition chimique et l’activité biologique des champignons forestiers nordiques notamment les activités anticancéreuse, anti-inflammatoire et immuno-stimulante. Ces travaux de recherche permettront de valoriser les champignons par le développement de nouveaux ingrédients actifs pour l’industrie pharmaceutique, nutraceutique et cosmétique. D’autre part, le Centre d’innovation sur la nutrition et les aliments du Québec (CINAQ) du CEGEP de Chicoutimi participera également au projet. Ceux-ci détermineront les valeurs nutritives des douze champignons forestiers ciblés.    

Le projet nécessite un investissement de 568 450$. La contribution importante de partenaires financiers permet ainsi à ce projet de concertation interrégionale de voir le jour : Le Ministère des Finances et de l’économie (258 860$), la Forêt modèle du Lac St-Jean (65 000$), Corporation filière Bois Domaine du Roy  (15 250$), Développement Chibougamau (7 500$) en plus des promoteurs; FaunENord (34 590$) et la Coop de solidarité forestière de la rivière aux Saumons (42 450$). Ce projet d’envergure, qui s’étalera sur trois ans, permettra la création de 8 emplois directs pour les promoteurs en plus de permettre la formation d’étudiants à la maîtrise et au doctorat à l’UQAC.

Ce projet constitue le premier pas d’un important champ d’investigation sur le potentiel « Champignons » de la forêt boréale. Les retombées envisagées de cette recherche seront nombreuses et importantes, tant   pour les entreprises de cueillette et cueilleurs individuels dans leurs activités de prospection et de mise en marché que pour la grande entreprise pharmaceutique ou cosméceutique dans le développement de produits au bénéfice de la santé humaine.

Gladys Harvey MFE , Serge Harvey Forêt modèle du lac St-Jean, Jean Legault Laboratoire LaSève de l’UQAC,  André Pichette Laboratoire LaSève de l’UQAC, Guy Martin Coop Rivière-aux-Saumons, Jacques Asselin Forêt modèle du lac St-Jean,   Bas : Mireille Gravel  FaunENord, Louise Bélanger  MFE, Kate Primeau Développement Chibougamau , Isabelle Milord FanENord, Michael Gauthier Coop Rivière-Aux-Saumons

« Retour
Nouvelles

» Toutes les nouvelles